Bergeron, Hugo

Hugo Bergeron, Centraliser le patelin, 2009.

Lot: 

11
Centraliser le patelin

Centraliser le patelin follows in the footsteps of On a laissé la chaudière s’encrasser, presented at Galerie Graff in 2009. Completing the first stage in the artist’s exploration for this exhibition, this painting counters the rules of pictorial form. Its theme is the square, and the work is punctuated by a lively proliferation of colourful contrasts. This formal work, driven by the poetry of the figure, of materials and colour, takes shape in the purview of landscape and its signs, and in a balanced deployment of chaos.

Acrylic on canvas,
  • 2009
183 x 183 cm

Estimate: 

$3,500

Né en 1981, Hugo Bergeron est titulaire d’un baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’UQAM (2008) et a effectué un échange bilatéral à l’École supérieure des beaux-arts de Marseille (2005-2006). Il vit et travaille à Montréal. En 2009, il a présenté sa première exposition solo en peinture à Montréal, intitulée On a laissé la chaudière s’encrasser, à la galerie Graff. Bergeron a participé à plusieurs expositions collectives telles que la Toronto International Art Fair (Toronto, 2008, 2009, 2010), l’exposition tenue dans le cadre des VIes Jeux de la Francophonie (Palais de l’UNESCO, Beyrouth, 2009), le symposium Pan! Peinture 2 (Québec, 2008) et Peinture fraîche (Art Mûr, Montréal, 2007). Son travail a été exposé au Canada, en France et au Liban. Représenté par la galerie Graff depuis 2008, l’artiste a vu ses œuvres intégrées déjà à plusieurs collections d’entreprise (Banque Nationale du Canada, Banque TD, Colart, Collectart), publiques (ministère des Affaires étrangères et du Commerce international du Canada, Loto-Québec) et privées. En 2007, le prix Albert-Dumouchel lui a été décerné. En 2008, il a réalisé le projet Insertion aux Ateliers Graff, qui a donné naissance à la série La fanfare des taches, exposée la même année chez Arprim.