Côté, Louis-Philippe

Contenu de la page principale

Lot: 

29
La problématique destruction de l’obscurité

La problématique destruction de l’obscurité was inspired by the dark metaphysical atmosphere of Cormac McCarthy’s epic Western novel, Blood Meridian. The painting belongs to the Death series, which gathers together transitional works, disparate fragments, and referential manipulations pertaining to various experiments. There is nothing flashy or lurid in his rather classical treatment, which incarnates great fear or hope—or perhaps even both—post tenebras spero lucem.

Oil on linen canvas,
  • 2016-2017
44 x 57 cm

Estimate: 

$1,700

Louis-Philippe Côté a abordé à travers différents projets les questions d’espace, de système, de violence et de contrôle. Entre 1996 et 2015, il élabore la série DATA, un ensemble de collages pour lequel le travail de recherche est axé sur la violence des images et de leurs agencements. Entre 2007 et 2012, il se consacre principalement à la série Schizo-système, un ensemble de peintures décrivant une réalité modelée par la robotisation, l’automatisation, la virtualisation et la surveillance. S’ensuit en 2013 la série de peintures Vidéo-spectre, une vision portant sur la chute technologique et économique du système. Dans ses recherches, l’artiste s’intéresse entre autres à la colonisation par la machine, aux techniques de montage précognitif et à la science-fiction. Depuis 2015, il est devenu réticent à montrer ce qui nous est trop visible, en particulier la violence des images. Plus que jamais, il cherche dans l’acte de peindre un état d’esprit, une complexité imprévisible et une nécessité toujours plus profonde.

Son travail a fait l’objet de nombreuses expositions individuelles et collectives, notamment au Musée d’art contemporain de Montréal, à la Galerie Leonard & Bina Ellen et au Musée régional de Rimouski.