Deschamps, Marie-Michelle

Contenu de la page principale

Lot: 

3
Good Night Lyudi

Good Night Lyudi was created in parallel with the exhibition L*, shown at the Darling Foundry in 2016. The work references American author Louis Wolfson, who, after escaping from a psychiatric institution, dedicated his life to developing his “own” language to overcome his fear of his mother tongue, English. The title of the work refers to the popular lullaby Good Night Ladies.

Porcelain enamel on steel,
  • 2016
23 x 31 cm

Estimate: 

$1,700

Marie-Michelle Deschamps explore les problématiques du processus de signification et joue avec les frontières fragiles qui organisent le monde. Ses installations dissèquent, déconstruisent et réinventent le langage pour mieux interroger la relation entre les mots et les choses, en donnant à voir entre les lignes du texte le langage comme expérience. Ses sculptures, faites d’un acier émaillé blanc rappelant les retailles de papier qui les inspirent, deviennent des feuilles surdimensionnées pliées, rognées, déchirées, perforées, marquées – supports muets qui flottent dans un entredeux. Son intérêt pour la langue, thème central de sa démarche artistique, se manifeste diversement dans son travail qui en aborde autant les outils que les effets de sens.

Deschamps a obtenu en 2012 une maitrise de la Glasgow School of Art. Récemment elle a présenté ses oeuvres au MUDAM (Luxembourg, 2017) ; Ausstellungraum Klingenthal, Bâle (Suisse, 2017) ; Occidental Temporary (Paris, 2016) et à la Fonderie Darling (Montréal, 2016). En 2018, elle présentera son travail à YYZ (Toronto), à Diagonale et à la Parisian Laundry (Montréal). Ses œuvres figurent dans plusieurs collections privées et publiques dans le monde, dont celles de la Banque Nationale (Canada), du Musée Voorlinden (Hollande) et de Lafayette Anticipations — Fonds de dotation Famille Moulin (Galeries Lafayette, Paris) entre autres.