Jodoin, Sophie

Contenu de la page principale

Lot: 

37
Bar girl

Bar girl explores the connections between drawing, language, collage, photography, found objects, and books as supports. How to show the body, the seat of our relationships with the self and the other, without explicitly making it visible? This question seems to be a constant thread that has shaped my practice, particularly in recent years.

Sanded magazine page,
  • 2018
28 x 23 cm

Estimate: 

$1,500

Sophie Jodoin, dans sa pratique, interroge les manifestations du féminin, de l’intime, de l’absence et du langage. Ses recherches actuelles et passées sondent les relations entretenues avec la dimension identitaire plurielle du corps, qu’elles soient culturelles, politiques, matérielles, visuelles ou écrites.

Le travail de l’artiste a été présenté au Québec et à l’étranger, dans des musées, des centres d’artistes, des galeries publiques et privées, ainsi que dans le cadre de foires internationales. Parmi ses expositions individuelles récentes, mentionnons le projet bilan Room(s) to move : je, tu, elle, commissarié par Anne-Marie Saint-Jean Aubre et présenté respectivement à Expression (Saint-Hyacinthe, 2017), au MacLaren Art Centre (Barrie, 2018) et au Musée d’art contemporain des Laurentides (Saint-Jérôme, 2018). Une publication suivra.

Ses œuvres font partie de collections privées et publiques, dont celles du Musée d’art contemporain de Montréal, du Musée national des beaux-arts du Québec, de la Banque Nationale du Canada et du Agnes Etherington Art Centre. En 2017, elle était lauréate du prix Louis-Comtois ainsi que du prix Giverny Capital. Elle vit à Montréal.