Mathieu, Manuel

Manuel Mathieu, The Promised Land, 2019.

Lot: 

15
The Promised Land

In the bottom left of the composition is a portal on a stretch of land, “the promised land” of the title. It’s a sacred space that must be preserved rather than shaped in a way that satisfies our insatiable desires. In this land, we flourish in a relationship of reciprocity with our environment. The Promised Land is not a familiar place, but the work refers to the sanctity of the earth that we should respect. What would our landscapes look like if we followed the rhythms of nature, if we let them dictate the way we live together?

Charcoal, coloured pencil, pen, watercolour,
  • 2019
20.3 x 26.6 cm

Estimate: 

$2,800

Manuel Mathieu est un artiste interdisciplinaire né en Haïti et basé à Montréal. Il est connu pour ses tableaux qui explorent l’obscurantisme, les histoires de violence et les cultures visuelles haïtiennes de la présence physique, de la nature et du symbolisme religieux. Mariant des techniques abstraites et figuratives, ses compositions nous offrent un espace de réflexion sur l’histoire transformatrice d’Haïti, tout en nous invitant à réfléchir aux différents futurs que crée l’acte de commémoration. Puisant dans des sujets variés, la pratique artistique de Mathieu combine son héritage haïtien et son éducation formelle en beaux-arts (il est titulaire d’une maitrise à l'Université Goldsmiths de Londres).
Quand il est devenu le premier artiste canado-haïtien à faire partie de la collection du Musée des beaux-arts de Montréal, Mathieu a créé un fonds pour l’acquisition d’œuvres d’artistes québécois et canadiens non représentés dans cette collection.
Son travail a été exposé au Musée des Amériques (Washington), au Grand Palais (Paris) et au ICA (Londres). Ses œuvres figurent dans des collections privées, des musées et des entreprises : Musée de la civilisation à Québec, famille Rubell à Miami, JPMorgan Chase à New York, Pamela Joyner à San Francisco et, plus proche de nous, Musée des beaux-arts de Montréal et Hydro-Québec.