Niederstrass, Natascha

Contenu de la page principale

Lot: 

27
Dentelle et cercueil

Drawing liberally on Walter Benjamin’s concept of the optical unconscious, Natascha Niederstrass explores in this work the distinctly different ways that the eye and the camera perceive space and time. Playing on this distinction, with Dentelle et cercueil, a work from Le point aveugle corpus, the artist presents a photographic manipulation of reality that invites the gaze to become aware of its own unconscious processes. The artist’s attention particularly focuses on how the gaze seeks in the image traces of invisible worlds related to the spiritual.

Digital print,
  • 2017
76 x 54.5 cm |
1/3

Estimate: 

$1,900

Natascha Niederstrass met à profit, dans son travail, la vidéo, la photographie et l’installation. Elle s’inspire en particulier de l’histoire de l’art, du fait divers, de la scène de crime et du cinéma d’horreur, de façon à souligner l’ambigüité des signes et des codes culturels acceptés comme des vérités – vérités qui s’avèrent trompeuses, par rapport à une réalité qui bien souvent nous échappe.

Fascinée par les questions de narrativité, elle explore les possibilités qu’offrent les méthodes de reconstitution, opérant spécifiquement dans les marges, entre les notions de vérité et de fiction. L’artiste choisit souvent d’utiliser une esthétique médicolégale afin de transporter le spectateur dans l’exaltant processus de reconstitution d’une histoire, d’une scène, d’une action spéculative ou d’un évènement exclu du « visible ».

Diplômée de l’Université Concordia à Montréal (BFA) et de l’Université York à Toronto (MFA), Natascha Niederstrass a présenté plusieurs expositions individuelles et collectives dans des galeries et des centres d’artistes. Son travail le plus récent a été montré lors de la dernière exposition Momenta – Biennale de l’image, à Montréal. Son travail fait partie des collections de la Banque Nationale du Canada, de la Ville de Longueuil et, depuis peu, du Musée des beaux-arts de Montréal.