Papillon, Dominic

Contenu de la page principale

Dominic Papillon

Lot: 

20
Tête de faune

As indicated by its title, which refers to the forest divinities of Greco-Roman mythology, Tête de faune explores hybrid human–animal forms through caricature. Exploiting the simplification typical of comic strips, the artist creates a humorous tension between the effigy form (stance, silhouette, and so on) and the completely nonhuman, even abstract, character of the creature.

Plastic urethane, walnut (base),
  • 2014
20 x 12,5 x 153 cm |
1/1

Estimate: 

2 000 $

Dominic Papillon réalise des œuvres qui, oscillant entre l’abstraction et la figuration, explorent le potentiel narratif de la sculpture par l’utilisation de matériaux et de formes inusitées. Pour la critique Ariane de Blois, « [l]e travail sculptural de Dominic Papillon émerge de la jonction intime d’éléments plastiques hétérogènes. La forme et l’informe, la figuration et l’abstraction, le joli et le monstrueux, l’exubérance et la sobriété des lignes, les rendus brut et épuré sont couplés pour donner corps à la matière qui, sous les mains de l’artiste, se transmue en figures énigmatiques, à la fois attrayantes et troublantes. » (« Drôleries de Dominic Papillon », janvier 2014)

Dominic Papillon vit à Montréal. En 2009, il réalisait sa première exposition individuelle, Cheap Thrills, à la Maison de la culture de Notre-Dame-de-Grâce. Parmi ses expositions récentes, mentionnons Drôleries, au centre d’artistes Circa Art Actuel, en 2014, et Caprices, à la galerie Roger Bellemare, en 2015.