Trahan, Carl

Contenu de la page principale

Lot: 

7
Überreizung

Translated, the title of the work means over-excitement or over-stimulation. At the end of the 19th century, unknown nervous disorders were observed and quickly attributed to new technologies and accelerating urbanization. In Berlin, the modern city par excellence, clinics and sanatoria dedicated to the treatment of these conditions emerged, and electro-shock therapy was explored.

Neon sign, transformer,
  • 2015
107 x 86 x 8 cm

Estimate: 

$3,500

Carl Trahan s’intéresse à la représentation du langage et de la traduction dans les arts visuels, qu’il étudie notamment à l’aide du dessin et des enseignes au néon. En 2011, il a introduit une dimension historique à son travail, qui porte depuis un regard sur le passé sombre de l’Europe. S’il s’est intéressé, par exemple, au national-socialisme et au fascisme et à leurs origines au 19e siècle, son plus récent corpus concerne la période comprise entre le début de la deuxième révolution industrielle et la Première Guerre mondiale.

Il a plusieurs expositions individuelles et collectives à son actif, à Montréal, à Québec, à Toronto, à Berlin, à Rome et à Créteil (France), entre autres. Il a été artiste en résidence à Espoo (Finlande), à Paris, à Rome et à Berlin. Le Musée national des beaux-arts du Québec lui décernait, en 2016, son prix en art actuel. 2017 est l'année de ses deux premières expositions muséales, d'abord au Musée national des beaux-arts du Québec puis au Musée d’art contemporain des Laurentides.