Waldron, Kim

Contenu de la page principale

Lot: 

14
Worker #10

For the Made in Québec project, the artist went to China, positioning herself as a commodity, working with Chinese workers in a Chinese milieu. This act can be interpreted as a way of giving back some of the time that Chinese products save Western consumers. Shot in diverse work settings, these photographs highlight the context in which the artist found herself, lending a human dimension to the abstract relationship that we have with production and consumption, our relationship with the products we buy often being limited to the words written on the labels.

Inkjet print,
  • 2015
61 x 61 cm |
1/10

Estimate: 

$1,400

Kim Waldron est une artiste établie à Montréal. Elle utilise fréquemment l’autoportrait pour prendre position sur différents enjeux sociaux actuels. Au fil des années, elle a su mettre en relief le rôle de l’image et l’importance du contexte comme discours. Le cadre conceptuel de ses séries photographiques repose habituellement sur les frontières qui définissent la réalité et la fiction. Si l’autoreprésentation est extrêmement importante dans son travail, l’utilisation de contextes diversifiés pour construire ses narrations l’est tout autant.

Présente sur la scène locale, nationale et internationale, elle a récemment exposé son travail au Musée des beaux-arts de Montréal, à CIRCA art actuel (Montréal), au festival international de photographie Jimei x Arles (Xiamen), à Mains d’Œuvres (Paris), aux Ortega y Gasset Projects (New York) et à la Dunlop Art Gallery (Regina). Elle est titulaire d’une maitrise en arts visuels de l’Université Concordia ainsi que d’un baccalauréat en arts visuels du NSCAD. Elle a obtenu des résidences artistiques à Paris, Vienne, Terre-Neuve, Xiamen et Pékin. En 2013, elle a été récipiendaire de la bourse Claudine et Stephen Bronfman en art contemporain et lauréate du prix Pierre-Ayot.