Alloucherie, Jocelyne

Contenu de la page principale

Numéro de lot : 

8
Ombres de jour, ombres de nuit

Des ombres végétales captées sur le mur arrière de la Biennale de Venise, à Sant’Elena. La série a été retravaillée pour un projet au Domaine Chaumont-sur-Loire, en France.

Photographie, impression pigmentaire sur toile montée sur châssis,
  • 2014
159 x 132 cm |
2/2

Valeur estimée : 

6 500 $

Jocelyne Alloucherie, dans les configurations complexes de son œuvre, explore de manière conceptuelle et poétique des notions relatives à l’image, à l’objet et au lieu. Elle a réalisé nombre d’installations qui associent des éléments relevant de considérations sculpturales, architecturales et photographiques. Quelques œuvres publiques permanentes illustrent les mêmes préoccupations.

Sa carrière est jalonnée de prix : le prix Victor-Martyn-Lynch-Staunton du Conseil des arts du Canada (1989), le Deutsche Akademische Austauschdienst (1997), le prix Louis-Philippe-Hébert de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal (1999), le prix du Gouverneur général en arts visuels et en arts médiatiques du Conseil des Arts du Canada (2000), le prix Paul-Émile-Borduas (2002), la Bourse de carrière Jean-Paul-Riopelle du Conseil des arts et des lettres du Québec (2007) et l’Ordre du Canada (2008).

Elle a exposé dans plusieurs institutions au Canada, en Europe, au Japon, au Mexique et en Chine, notamment au Musée national des beaux-arts du Québec, au Musée des beaux-arts du Canada, au Musée d’art moderne André Malraux du Havre, au Musée Réattu d’Arles et au Domaine de Kerguéhennec, en Bretagne. Elle a présenté des œuvres marquantes à la première Biennale canadienne d’art contemporain, en 1989, de même qu’au Musée canadien de la photographie contemporaine d’Ottawa.