Beauséjour, Mathieu

Mathieu Beauséjour, Second Empire (Borders-Frontières), 2007.

Numéro de lot : 

2
Second Empire (Borders-Frontières)

Frontières fait partie du corpus Second ­Empire débuté en 2006 où, à l’aide d’un ­appareil photographique ou d’un numériseur je mets en scène de l’argent. Que ce soit avec des ­pièces de monnaies ou avec des billets de banques, les images sont construites comme des ta bleaux modernistes, abstraits et ­formalistes. ­Frontières réfère au paysage, à la notion d’horizon et de division du territoire et des classes ­sociales.

Impression numérique,
  • 2007
120 x 120 cm

Valeur estimée : 

3 000 $

Autodidacte, Mathieu Beauséjour crée des installations, interventions et images depuis le milieu des années 1990. Ses œuvres ont été présentées au Canada et en Europe dans des centres d’artistes, des galeries publiques et privées, des biennales et des musées. Elles font partie des collections du Musée national des beaux-arts du Québec, des Archives nationales (QC) et de nombreuses collections particulières.

Beauséjour élabore son travail dans une perspective de résistance, de détournement ou de terrorisme sémiotique. Par ces tactiques, il s'occupe à subvertir les matériaux et les concepts de pouvoir, d'aliénation et d'oppression. Sa production pose un regard à la fois ironique et nostalgique sur les avant-gardes politiques et artistiques, et déploie des emblèmes culturels tels la monnaie, les hymnes, les manifestes, dans le but d’examiner l’état des choses actuelles. Son travail est contextuel et se développe spécifiquement pour chacun des espaces qu'il occupe, que ce soit une galerie, un site d'intervention, une page ou un temps d'action.

Représenté par Centre Clark, Montréal
et Éponyme, Bordeaux