Bélanger, Gwenaël

Gwenaël Bélanger, Broyer du noir No.4, 2011.

Numéro de lot : 

23
Broyer du noir No.4

« Dans cette série, Bélanger poursuit son entreprise de mettre à profit les résultats d’accidents en saisissant d’infimes moments où le hasard se conjugue à la matière en éclats. Pour ce projet, il sérigraphie des motifs de couleur sur du verre pour ensuite les fragmenter et les laisser se disperser dans l’espace et au sol, réalisant ainsi de véritables tableaux photographiques où se confondent planéité et profondeur. »
Madeleine Forcier

Impression numérique au jet d'encre,
  • 2011
98 x 147 cm |
Édition 2/5

Valeur estimée : 

3 000 $

Né à Rimouski en 1975, Gwenaël Bélanger vit et travaille à Montréal. Sa démarche se caractérise surtout par une attitude de « bricoleur » qui consiste à jouer avec les limites de la perception du réel et de ses zones grises par des procédés graphiques et photographiques. Bélanger s’interroge sur le statut de l’image – sa production, sa transmission et sa réception – et remet en cause ce que l’on voit et perçoit. Ses œuvres ont été présentées en solo au Musée régional de Rimouski et au centre Expression de Saint-Hyacinthe et à Montréal, à la Galerie de l’UQAM, à Optica, à Skol et à la Galerie Graff. Il a également participé à plusieurs expositions collectives, notamment The Hidden Land à la galerie Nettie Horn de Londres (2009), Still Revolution au Contact Photography Festival de Toronto (2009) et La Triennale québécoise au Musée d’art contemporain de Montréal (2008). Il est récipiendaire du Prix Pierre-Ayot 2009.