Bergeron, Hugo

Contenu de la page principale

Hugo Bergeron

Numéro de lot : 

39
Tranchée

Tranchée glane des gestes et des parcelles de la représentation. Ce qui tombait à côté de l’image, cette pluie fine et colorée devient le symptôme à reproduire. Il est un acte prémédité et répété : une matière, une subtilité, un grincement. Cette frontalité se bute au mimétisme des montagnes et des arbustes qui délimitent l’abime des tranchées de coulisses aux parois translucides. Plus en avant, ce fragment métallique et ce triangle intriguent puis décalent l’image dans une fiction incongrue.

Acrylique sur toile,
  • 2013
122 x 152,5 cm |

Valeur estimée : 

3 800 $

Hugo Bergeron établit sa pratique de la peinture et du dessin dans le spectre du paysage. Cherchant à relever les symptômes de la transformation du territoire et les conséquences de l’action humaine sur l’environnement, il fouille l’influence de l’illusion présente dans l’image, la peinture et la société. Conscient de la fragilité de la vie, il s’efforce de dépeindre le paradoxe de l’état de notre époque, tragique en dépit de la richesse et de la beauté du monde. Né en 1981, Hugo Bergeron vit à Montréal. Finaliste au 12e Concours de peintures canadiennes RBC en 2010, il a exposé son travail au Canada, en France, au Brésil et au Liban. En 2013, il a participé entre autres à l’exposition collective Le projet Peinture / The Painting Project, à la Galerie de l’UQAM à Montréal. À l’automne 2014, il sera en résidence et participera à l’exposition collective Do Norte ao Norte à Belém au Brésil. Ses œuvres figurent parmi plusieurs collections, dont celles du Prêt d’œuvres d’art du Musée national des beaux-arts du Québec, de la Banque Nationale du Canada, du ministère des Affaires extérieures et du Commerce international du Canada, du Mouvement Desjardins et de Loto-Québec. Ce printemps, il a présenté deux expositions solos simultanées, à la Galerie Graff et à la maison de la culture Frontenac.