Bérubé, Patrick

Patrick Bérubé, Perdre du poids, 2010.

Numéro de lot : 

5
Perdre du poids

Cet objet contradictoire tente de souligner le caractère absurde des préoccupations qui nous tourmentent, notamment l’importance de l’image corporelle, sans oublier le fascinant monde du conditionnement physique. Cette œuvre tente de mettre en évidence notre bêtise, notre superficialité et notre insécurité dans un monde qui a des préoccupations beaucoup plus importantes... Cet objet est une critique sociale, certes, mais l’idée n’est pas de jouer les donneurs de leçon. Il s’agit plutôt de démontrer la fragilité humaine et le fait que ce genre d’obsessions est souvent absurde, éphémère et illusoire.

Poids de 5 livres en acier découpé au jet d'eau,
  • 2010
15 x 15 x 2,5 cm

Valeur estimée : 

950 $

Patrick Bérubé a obtenu une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’UQAM en 2005 et été finaliste pour le Prix Pierre-Ayot en 2010. Ses nombreuses participations à des expositions et événements majeurs ont fait connaître son travail sur la scène tant nationale qu’internationale. Il a notamment participé, en 2010, à l’exposition Ceci n’est pas un Casino au Casino Luxembourg, au Luxembourg, et à la Villa Merkel, en Allemagne. En 2005, il a obtenu le Prix du jury lors de la 3e Manifestation internationale d’art de Québec. Il a également participé à plusieurs résidences d’artiste, dont celle du Conseil des arts et des lettres du Québec à Barcelone, en Espagne, en 2009, et à la Cité internationale des Arts à Paris, en 2007. Il est membre fondateur du collectif Pique-Nique et il a réalisé, en 2010, une première œuvre d’intégration à l’architecture au Taz, un skatepark.

Représenté par Galerie [sas], Montréal