Blass, Valérie

Valérie Blass, Comment se diriger, 2006.

Numéro de lot : 

32
Comment se diriger

Comment se diriger a été réalisée en 2006. Cette pièce participe à une recherche qui est encore active dans mon travail et qui consiste à concevoir des objets où le motif et le ­revêtement dialoguent de façon curieuse avec la forme. La plus grande pièce de cette ­sculpture a été faite avec du plastique thermoformable, que j’utilisais pour la première fois. J’ai peint un dégradé et dessiné des lignes de crayon sur une surface de plastique que j’ai ensuite étiré sur la forme. Avec d’autres matériaux, d’autres techniques, je continue à utiliser cette idée d’un dessin ou d’un motif déformé par la forme elle-même  !

Plastique, papier mâché, peinture, sous-tapis,
  • 2006
Deux éléments : 60 x 15 x 73,5 cm & 272 x 25,5 x 25,5 cm

Valeur estimée : 

2 500 $

Valérie Blass détient un baccalauréat et une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal. Sa démarche combine un intérêt pour l’histoire de la sculpture et la production d’icônes et de sujets nouveaux. Elle s’est créé un lexique personnel et variable à l’infini, basé sur la dualité de la matière – différences et similarités, répétition des couleurs et des textures, rapports d’échelle – qui devient le paysage d’un univers réel. Son œuvre s’appuie sur les réponses d’un public inspiré. Le présent immédiat et le futur proche se trouvent réinventés grâce à des processus inattendus, qui donnent naissance à de merveilleux hybrides iconiques.

Invitée à participer à la première Triennale québecoise au Musée d’art contemporain de Montréal en 2008, Valérie Blass a présenté ses œuvres dans plusieurs expositions personnelles à Montréal, à la galerie Circa, la Galerie B-312, Dare-Dare, ainsi qu’à la galerie Foreman à Sherbrooke, L’Œil de poisson à Québec, le Museum of Canadian Contemporary Art à Toronto. Elle a participé à des expositions collectives à la Galerie de l’UQAM, la Galerie Clark et la Blackwood Gallery.

Le Musée d’art contemporain de Montréal a acquis l’une de ses sculptures pour sa collection permanente. Ses œuvres se trouvent également dans la Collection de prêt d’œuvres d’art du Musée national des beaux-arts du Québec, la collection de la Banque Royale du Canada, la collection de la Banque Nationale du Canada et de nombreuses collections particulières.