Bouchard, Jérôme

Jérôme Bouchard, Re-tramer, 2015.

Numéro de lot : 

25
Re-tramer

L’artiste a choisi d’imprimer sur papier Backlit la photographie d’une plaque d’aluminium brut, matériau qui présente une forte conductivité. Il y a inscrit en soustraction, directement dans l’encre d’impression, des marques provenant de la cartographie d’ondes électromagnétiques (nuage de points) captées dans son atelier. Ainsi, ces marques qui étaient censées représenter des ondes déploient de nouvelles relations entre les aspérités perçues du matériau brut photographié et les interventions de l’artiste sur la photographie. La conductivité qui caractérise la plaque d’aluminium permet d’interroger ici le rapport entre le support, sa représentation et l’intervention de l’artiste.

Impression à jet d’encre et grattage sur Backlit,
  • 2015
67 x 76 cm

Valeur estimée : 

3 300 $

Jérôme Bouchard vit en Belgique et au Canada. Dans le cadre de récentes résidences au TOKAS (Tokyo Arts Center, Japon) et au RAVI (Résidences-Ateliers Vivegnis International, Belgique), ses recherches artistiques ont porté sur la représentation du paysage, plus précisément sur la dégradation d’objets souvent invisibles à l’œil nu dans l’environnement. Depuis peu, avec l’appui de la Fédération Wallonie-Bruxelles, l’artiste fait progresser un travail en peinture dans lequel il adopte délibérément des moyens technologiques jumelés à d’autres, plus traditionnels, rendant parfois incertaine la présence de la main dans le processus de création. Ses actions visent à desquamer, à décoller, à piquer et, plus récemment, à altérer les toiles de microperforations ; ce faisant, il s’approprie des géodonnées afin de faire surgir de nouvelles trajectoires d’interprétations et d’expériences sensibles.
Son travail fait partie de plusieurs collections publiques et privées au Canada, aux États-Unis et en Europe, notamment celles du Musée d’art contemporain de Montréal et de la HBC Global Art Collection de New York.