Bouthillette, Sylvain

Sylvain Bouthillette, Sylvain Bouthillette, 2004.

Numéro de lot : 

30
Sans titre

Il existe un côté très délinquant et un ­aspect courroucé dans certaines sphères de la ­spiritualité contemporaine ­nord-américaine. Si la pratique spirituelle change, nous ­pouvons supposer que son iconographie doit évoluer ou changer avec elle. Je propose ici ­d’explorer et de réinvestir cette iconographie. Le ridicule, l’impermanence, la confusion, l’instabilité, ­l’ambiguïté, l’incertitude et l’embarrassant peuvent être des formes de libération si l’on renonce à l’idée que la vie est stable et ­définissable.

Technique mixte, peinture, fusain, collage,
  • 2004
91,5 x 112 cm

Valeur estimée : 

2 700 $

Sylvain Bouthillette, né en 1963, vit et travaille à Montréal. Artiste multidisciplinaire, il situe son travail entre la musique, la danse, l’installation, la peinture et la photographie. Quel que soit le médium utilisé, ses œuvres tendent à démontrer que le ridicule, l’impermanence, la confusion, l’instabilité, l’ambiguïté, l’incertitude et l’embarras sont des formes de libération lorsqu’on cesse de croire que la vie est stable et définissable. Le travail de Bouthillette étant autant une recherche mystique qu’une poursuite esthétique, il tente de réconcilier les valeurs spirituelles avec l’intellectualisme du discours critique. Bouthillette a montré son travail au Canada, aux États-Unis et en Europe, entre autres à la Galerie Optica, à la Clint Roenisch Gallery de Toronto, à la Mendel Art Gallery de Saskatoon, à la galerie Front Store de Bâle, à la Saint Mary’s University Art Gallery de Halifax, à L’Œil de poisson de Québec, à la galerie Néon de Lyon, en France, et au Musée d’art contemporain de Montréal. On retrouve ses œuvres dans la collection de la Banque Nationale, de la Caisse de dépôt et placement du Québec, de Giverny Capital, du Musée d’art contemporain de Montréal, du Musée national des beaux-arts du Québec et dans plusieurs collections particulières.