de Broin, Michel

Michel de Broin, Trou, 2006.

Numéro de lot : 

8
Trou

Trou (2006) est une réponse donnée au ­commissariat et à la direction du Musée ­national des beaux-arts du Québec suite à leur invitation à fournir un prétexte pouvant ­justifier une ­intervention artistique au sein de l’institution. Michel de Broin a suggéré qu’il fallait percer un trou assez grand pour que l’Engin (2006), dont les dimensions ­dépassent largement celle de la porte d’entrée, puisse pénétrer la salle d’exposition. Le trou explique la présence de l’engin et l’engin justifie l’existence du trou.

Impression au jet d'encre,
  • 2006
53 x 89 cm

Valeur estimée : 

3 250 $

Les plus récentes expositions de Michel de Broin ont été présentées dans de nombreux lieux : Galerie Toni Tapies (Barcelone, 2009), Galerie Xippas (Paris, 2009), Eyebeam (New York, 2008), Musée d’art contemporain Val-de-Marne (Vitry-sur-Seine, 2008), Centre d’art Villa Arson (Nice, 2008), Musée des beaux-arts du Canada (Ottawa, 2006 et 2007), Mercer Union (Toronto, 2007), Berlinische Galerie (Berlin, 2007), Galerie de l'UQAM (Montréal, 2007), Musée national des beaux-arts du Québec (Québec, 2006), Haus Am Waldsee (Berlin, 2006), PSWAR (Amsterdam, 2007), Kuenstlerhaus Bethanien (Berlin, 2006), Kunstverein Wolfsburg (2006), Galerie Isabella Bortolozzi (Berlin, 2005), Galerie Christian Nagel (Berlin, 2005), Bf15 (Lyon, 2005), VOX – Centre de l’image contemporaine (Montréal, 2005), La Vitrine (Paris, 2004) et Villa Merkel (Esslingen, 2002).
Son œuvre Révolutions (2003) installée dans le parc Maisonneuve-Cartier fait partie du paysage montréalais ainsi que Entrelacement (2001) situé au canal de Lachine. Michel de Broin a reçu le prix Sobey 2007.