Bui, Michelle

Contenu de la page principale

Numéro de lot : 

10
Hell’s Angels Bouquet

Hell’s Angels Bouquet est une œuvre tirée de la série Pool of Plenty, présentée à l’hiver 2018 à la Galerie de l’UQAM. Dans une dualité de violence et de retenue, l’artiste cherche à provoquer, à stimuler et à perturber en jouant avec les codes de la publicité, notamment celle de l’identité féminine comme objet de convoitise. La correspondance de l’œuvre avec le bondage vient brouiller les conventions des arrangements floraux.

Impression à jet d’encre pigmentaire sur papier archive,
  • 2018
86,4 x 57,6 cm |
2/5

Valeur estimée : 

1 175 $

Michelle Bui amorce son travail par une appropriation singulière des codes de la publicité et de la nature morte. Elle exploite le potentiel du médium photographique en renforçant la tension entre le vivant et l’inanimé, entre l’erratique et le fixe. Son travail suggère une dissonance formelle et référentielle entre des éléments industriels, artisanaux et organiques au moyen de mises en scène à la fois familières et insolites. En détournant les objets de leurs fonctions dominantes, Bui articule une sensualité parfois brute qui témoigne de l’absurdité qui se camoufle dans le quotidien. Par extension, il s’agit de faire appel au subconscient et de révéler un lieu décalé où se déploie notre identité sensorielle.

Originaire de Montréal, Michelle Bui développe un travail au croisement de la sculpture et de la photographie, dont certaines pièces ont été présentées dans Rêverie (Projet Pangée, 2017) et Appareillage (Vu Photo, 2018). En 2018, elle a présenté sa première exposition solo, intitulée Pool of Plenty, à la Galerie de l’UQAM et présentera son prochain solo à Circa en mai 2019.