Cordier, Frédéric

Frédéric Cordier, Falls, 2018.

Numéro de lot : 

34
Falls

Falls est une linogravure qui s’inscrit dans la série Vedute (« les vues »). Chaque image gravée par Cordier est une création mêlant observations sur le vif, photographies et imagination. Celle-ci amorce un travail qui se tourne davantage vers la nature et le paysage, dans le contexte actuel de sensibilité exacerbée à l’écologie. À l’aide d’un vocabulaire formel extrêmement simple, il traduit des phénomènes naturels tels que la vapeur, l’écoulement de l’eau et le scintillement.

Linogravure,
  • 2018
106 x 106 cm |
Édition de 10

Valeur estimée : 

2 450 $

Frédéric Cordier est un artiste canado-suisse. L’impact de ses linogravures s’explique beaucoup par leur monumentalité, les contrastes prononcés entre l’encre noire et le papier blanc et la dynamique entre les pleins et les vides de l’image. Les représentations proposées dans ses scénographies de sites industriels synthétisent formellement de gigantesques architectures qui s’inscrivent frontalement dans le paysage urbain ou se camouflent dans la campagne. Les éléments géométriques, comme les lignes et les points de ses estampes, donnent vie à la froideur mécanique des structures métalliques des usines, installations portuaires et oléoducs où les minerais, les conteneurs, le pétrole ou le gaz transitent, circulent, s’échappent dans la nature. Après plusieurs années passées à Lausanne (ECAL/University of Art and Design), il revient au Québec en 2013 afin d’y mener sa carrière artistique. Lauréat de plusieurs prix internationaux, il multiplie les collaborations avec des imprimeurs, tant en France qu’à Montréal. Il a été finaliste aux Swiss Art Awards 2019, prestigieux concours d’art en marge de la foire Art Basel. Au Québec, il a participé au Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul en 2016, a réalisé un projet spécial à la foire Papier 2018 et a présenté, en 2018 également, une exposition solo à la Galerie Laroche/Joncas.