Désilets, Martin

Contenu de la page principale

Numéro de lot : 

23
Lieu-Monument 10, Paris

Lieux-monuments est l’une des deux œuvres de nature protocolaire que j’ai entamées en 2017 lors d’une résidence au Centre Les Récollets à Paris. En utilisant un boitier d’appareil numérique sans lentille, j’ai photographié les lieux et les monuments iconiques de la ville. Le boitier devient ainsi une sorte de capteur aveugle ne pouvant enregistrer du réel qu'une lueur ou une couleur, voire le seul parcours de la lumière. L’ombre projetée d’une partie du boitier, les lumières parasites, le bruit numérique et d’autres effets indésirables font notamment partie des composantes de l’image. Au gré de mes déplacements dans Paris et d’autres villes, un corpus aveugle, nécessairement inachevé, de tous les lieux et monuments sera ainsi créé.

Impression à jet d’encre sur papier Hahnemühle Photo Rag Baryta montée sur aluminium,
  • 2018
45,7 x 61 cm |
Œuvre unique

Valeur estimée : 

2 000 $

Martin Désilets approfondit les fondamentaux de la photographie et en explore les mésusages. Il s’intéresse à des phénomènes souvent ténus, liés au rayonnement et à la matérialité de la lumière, de même qu’aux effets d’un encodage totalisant du réel par le numérique. Les prises de vues qu’il réalise supposent le détournement de certains paramètres techniques, ou se superposent jusqu’à l’épuisement du motif photographié, voire de l’acte photographique lui-même. En s’inscrivant dans une temporalité longue, la démarche de Martin Désilets devient une véritable quête, qui vise à englober ou synthétiser tout l’art et toute la couleur. Ses œuvres ont fait l’objet de plusieurs expositions, notamment à Montréal (Musée d’art contemporain, Galerie B-312, Circa art actuel, Occurrence et Optica), Laval (Maison des arts), Toronto (G44 Gallery), Oakville (Oakville Galleries), Berlin (The Institut für Alles Mögliche) et Beyrouth (Espace SD). En 2019, on verra son travail à Occurrence (Montréal). Plusieurs de ses œuvres se trouvent dans différentes collections privées et publiques, dont la collection permanente du Musée national des beaux-arts du Québec et celle du Musée d’art contemporain de Montréal.