Giboulo, Karine

Karine Giboulo, Beauté sauvage, 2009.

Numéro de lot : 

9
Beauté sauvage

Autoportrait à caractère pandémique, Beauté sauvage invite à réfléchir sur la question de la rencontre entre des cultures aux antipodes, ainsi que sur la question du tourisme, dont on ne sait trop si l’on doit s’en ­enorgueillir, en rire ou en rougir. En fait, le tourisme semble ­survenir à la fois en symptôme et en réponse à un besoin d’exotisme (en opposition à ­egotisme), ­c’est-à-dire un besoin de sortir de soi et de sa réalité, de voir l’Autre et, parfois, de le ­comprendre.

Pâte à modeler, sable, peinture acrylique et matériaux divers,
  • 2009
51 x 50 x 38 cm

Valeur estimée : 

3 800 $

Karine Giboulo est née en 1980 à Ste-Émélie de l'Énergie, elle vit et travaille à Montréal. Giboulo crée des univers colorés en miniature dans lesquels s’entremêlent des illustrations de la réalité et de pures inventions. Dans ses scènes sculptées et complexes, elle a recours au pathétique et à l’humour pour commenter la condition humaine et des enjeux comme la mondialisation, la consommation et l’environnement. Son utilisation de couleurs vives et de formes anthropomorphiques donne à ses œuvres une facture enfantine et naïve qui en camoufle le sujet souvent sérieux. Les personnages dans ses récits gardent leur dignité malgré des circonstances difficiles, et sa critique de la société et de la nature humaine s’exprime en termes ludiques.

Karine Giboulo a participé à des expositions collectives, entre autres la Pulse Art Fair, New York (2009) où elle a gagné le second prix, et Le ludique et l’art engagé, présentée à la Maison de la culture Villeray, Montréal, de même qu’au Château des Ducs de Duras, France (2005). Parmi ses expositions personnelles, mentionnons celles tenues à la White Water Gallery, North Bay (2006), Tohu, Montréal (2006), Eye Level Gallery, Halifax (2007), Glendon Gallery, Toronto (2007), NAC, St. Catharines (2008), Artcite, Windsor (2008) et la galerie [sas] Gallery, Montréal (2006-2009). Son travail fait partie des collections du Musée des beaux-arts de Montréal, du 21c Museum, à Louisville (KY), et de collections particulières.

Représentée par galerie [sas], Montréal