Guerrera, Massimo

Contenu de la page principale

Massimo Guerrera

Numéro de lot : 

24
Acte de présence

Acte de présence est une œuvre qui découle d’une série de dessins provenant de moments de rencontre ayant eu lieu à l’intérieur de l’installation La réunion des pratiques. Il en découle un portrait ouvert inspiré par une prise photographique, où se côtoient la figure de la personne, l’environnement et des gestes spontanés propres au processus de peinture. 

Encre, crayon, polymère, acrylique sur papier Stonehenge marouflé sur toile,
  • 2011 - 2014
101 x 76 cm

Valeur estimée : 

4 800 $

Massimo Guerrera utilise différents supports – dessin, écriture, sculpture, photographie, installation, performance – pour travailler l’espace fertile de la rencontre et du déplacement intérieur, entre la présence partagée et la solitude de l’atelier. Sa démarche touche les oscillations sensibles de nos relations, celles qui régissent les ouvertures et les fermetures du corps et de l’esprit quand nous entrons en relation avec l’autre et l’environnement. Ce travail attentif sur le processus créatif et les états d’esprit qui s’y déploient tente une jonction authentique entre la pratique artistique et la pratique spirituelle. 

Massimo Guerrera expose ses œuvres internationalement depuis 1989. De ses différents projets, Darboral, entamé en 2000 à la Biennale de Montréal, a été présenté au Festival de la nouvelle danse (2001), au Musée national des beaux-arts du Québec (2002), à la Fonderie Darling (2008) et au Musée des beaux-arts du Canada (2008-2009). La Réunion des pratiques, entamé en 2007, a été présenté à la Biennale de Liverpool (2010), à la Triennale du Musée d’art contemporain de Montréal (2011) et à l’Invisible Dog Art Center de Brooklyn (2013), et Introspections photosensibles, durant le Mois de la photo 2011. L’artiste a reçu le prix Ozias-Leduc en 2001 et le prix Louis-Comtois en 2008.