Henricks, Nelson

Contenu de la page principale

Nelson Henricks

Numéro de lot : 

19
Flower Painting 2

L’esthétisme est un courant artistique et littéraire britannique qui a marqué le 19e siècle. Avec la série Flower Paintings, Henricks s’approprie deux fleurs associées à ce mouvement, le lis et le tournesol, et les soumet à un traitement à la fois brutal et poétique, sublime et suggestif. En arrosant les fleurs avec de la peinture, Henricks soulève des questions concernant la production de la beauté et la nature du travail des artistes.

Impression à jet d’encre sur polypropylène 9 mm,
  • 2016
71,12 x 55,88 cm |
2/5

Valeur estimée : 

2 400 $

Nelson Henricks, artiste, écrivain, commissaire et musicien, est surtout connu pour ses vidéogrammes et ses installations vidéos, qui ont été présentés au Québec, au Canada et à travers le monde. À la fois poétique et ironique, son travail est dédié à l’expérimentation, avec un fort ancrage dans la culture populaire. Sa pratique artistique inclut la photographie, la peinture, le dessin et d’autres médias.

Dès 2000, le Museum of Modern Art (New York) lui consacrait un programme dans le cadre de sa série Video Viewpoints. En 2002, il recevait le Prix Bell Canada d’art vidéographique du Conseil des arts du Canada, et en 2010, la Galerie Leonard & Bina Ellen de l’Université Concordia lui consacrait une importante rétrospective, accompagnée d’une publication, Le temps aura passé. Ses œuvres font partie des collections du Musée des beaux-arts du Canada, du Museum of Modern Art (New York), du Musée des beaux-arts de Montréal, du Musée national des beaux-arts du Québec, du Musée d’art contemporain de Montréal, de la Galerie Leonard & Bina Ellen et de la Banque Nationale du Canada. Nelson Henricks a remporté le prix Giverny Capital en 2015. Il termine actuellement un doctorat en études et pratiques des arts à l’UQAM.