Jodoin, Sophie

Contenu de la page principale

Numéro de lot : 

37
Bar girl

Bar girl explore les liens entre le dessin, le langage, le collage, la photographie, l’objet trouvé et le livre comme supports. Comment montrer le corps, siège de nos rapports à soi et aux autres, sans le donner explicitement à voir ? Voilà peut-être la question qui s’inscrit comme la constante de ma démarche et qui lui a donné forme dans les dernières années.

Page de magazine poncée,
  • 2018
28 x 23 cm

Valeur estimée : 

1 500 $

Sophie Jodoin, dans sa pratique, interroge les manifestations du féminin, de l’intime, de l’absence et du langage. Ses recherches actuelles et passées sondent les relations entretenues avec la dimension identitaire plurielle du corps, qu’elles soient culturelles, politiques, matérielles, visuelles ou écrites.

Le travail de l’artiste a été présenté au Québec et à l’étranger, dans des musées, des centres d’artistes, des galeries publiques et privées, ainsi que dans le cadre de foires internationales. Parmi ses expositions individuelles récentes, mentionnons le projet bilan Room(s) to move : je, tu, elle, commissarié par Anne-Marie Saint-Jean Aubre et présenté respectivement à Expression (Saint-Hyacinthe, 2017), au MacLaren Art Centre (Barrie, 2018) et au Musée d’art contemporain des Laurentides (Saint-Jérôme, 2018). Une publication suivra.

Ses œuvres font partie de collections privées et publiques, dont celles du Musée d’art contemporain de Montréal, du Musée national des beaux-arts du Québec, de la Banque Nationale du Canada et du Agnes Etherington Art Centre. En 2017, elle était lauréate du prix Louis-Comtois ainsi que du prix Giverny Capital. Elle vit à Montréal.