Kissick, John

John Kissick, Painting of an abstract painting No. 2, 2011.

Numéro de lot : 

25
Painting of an abstract painting No. 2

Au cours des dernières années, les éléments de la peinture de l’artiste – ornements, mélanges optiques, citations graphiques de sources institutionnelles – auparavant implicites sont devenus explicites. Ce choix lui a permis de faire des citations directes en référence à la chute du haut modernisme dans le détritus visuel de la banlieue tout en créant une toile de fond dynamique chromatiquement dissonante pour la toile. Le résultat : un travail qui se trouve à cheval entre une nostalgie feinte envers une période antérieure (une contingence faisant partie intégrante de la plupart des peintures abstraites d’aujourd’hui) et une opticalité quelque peu déroutante.

Acrylique sur toile,
  • 2011
45,7 x 45,7 cm

Valeur estimée : 

5 200 $

Peintre et écrivain de formation, John ­Kissick a présenté de nombreuses expositions solos au Canada et à l’étranger et a participé à d’importantes expositions‑bilans, et son travail fait partie de nombreuses collections publiques. Une exposition mi‑carrière intitulée John ­Kissick: A Nervous Decade, accompagnée d’un important catalogue, est actuellement en tournée au Canada. Deux des plus récents essais de Kissick, « Elephants in the Room » (Canadian Art) et « Disco and the Death Switch: Tales from Contemporary Abstraction » (Border Crossings) ont été sélectionnés pour les Prix du magazine canadien de 2009 et 2010 respectivement. Actuellement, John Kissick est directeur de la School of Fine Arts and Music de l’Université de Guelph.

Représenté par Galerie Katzman Kamen, Toronto
et Galerie Peter Wilde, Berlin