Lafrance, David

David Lafrance, Blame it on the weather n° 02, 2019.

Numéro de lot : 

11
Blame it on the weather n° 02

Cette œuvre tire son titre de celui d’un livre qui retrace certains évènements météorologiques marquants ayant changé la vie des gens au Canada dans les dernières décennies. La série dépeint le caractère perturbant du climat dans une représentation plus classique du paysage. La technique de transfert d’images employée participe à l’aspect détérioré de la scène. Cette composition illustre un champ de monoculture en hiver, au sud de Montréal.

Acrylique sur bois,
  • 2019
53 x 69 cm

Valeur estimée : 

2 000 $

David Lafrance est candidat à la maitrise à l’Université Concordia. Son univers se déploie dans la peinture et la sculpture depuis près de 20 ans. Le paysage convie une affluence de symboles qui, issus de l’histoire et de la culture populaire, activent tantôt la mémoire collective, tantôt la mémoire personnelle de l’artiste. Dans son nouveau corpus d’œuvres, l’almanach réfère à une série de notes au sujet du temps qui passe, de la température qui change et des jours fastes et néfastes.
Le travail de Lafrance a fait l’objet de nombreuses expositions au Canada, aux États-Unis et en France. Parmi ses expositions individuelles récentes, soulignons celles qui ont eu lieu à la Galerie Hugues Charbonneau (2018), à l’Œil de Poisson (2014) et au Musée régional de Rimouski (2012). Il a pris part aussi à différentes expositions collectives, notamment au Musée d’art contemporain des Laurentides (2018) et au Musée des beaux-arts de Montréal (2015).
Ses œuvres sont présentes dans plusieurs collections privées et publiques, dont celles du Musée national des beaux-arts du Québec (collection Prêt d’œuvres d’art), de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, de la Galerie Leonard et Bina Ellen, de Loto-Québec, d’Hydro-Québec et du Mouvement Desjardins.