Lavoie, Frédéric & Emilie Franceschin

Contenu de la page principale

Numéro de lot : 

10
Rien de nouveau sous le soleil

L’œuvre Rien de nouveau sous le soleil a été réalisée dans le contexte d’une résidence-exposition collaborative de Frédéric Lavoie et Emilie Franceschin à l’École nationale de l’aviation civile (ENAC), à Toulouse, qui a donné lieu à l’exposition Si je vole c’est pour toi. Cet environnement si précis, autant dans les lieux que dans les métiers enseignés, a été un terrain d’expérimentation propice à créer des œuvres qui s’appuient sur la figure visuelle de la publicité aérienne. Les montages photographiques et les actions filmées rendent palpables certains enjeux éthiques et esthétiques liés à l’univers des technologies aériennes.

Photographie,
  • 2016
85 x 70 cm |
1/5

Valeur estimée : 

1 800 $

Frédéric Lavoie vit à Montréal. Il est titulaire d’une maitrise en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal et d’un baccalauréat en anthropologie de l’Université de Montréal. Depuis quinze ans, son travail a été régulièrement présenté en galerie et lors de manifestations vidéos internationales. En 2014, le Musée régional de Rimouski lui a consacré une exposition bilan, sous le titre Réécritures. Ses œuvres font partie de plusieurs collections privées et publiques.

Emilie Franceschin, née en 1983, vit à Toulouse. Depuis l’obtention de son DNSEP à l’École supérieure des beaux-arts de Toulouse, en 2007, elle poursuit son travail artistique dans le champ de la performance. Elle a participé à divers festivals de performance en Allemagne, en Italie et au Canada, ainsi qu’à des expositions de ses dessins, vidéos et photographies dans des galeries et divers centres d’art à travers la France et l’Europe. Sa dernière création de performance a été réalisée à l’occasion de l’exposition sur les 40 ans du Centre Pompidou présentée au musée des Abattoirs, à Toulouse.