Major, Christine

Contenu de la page principale

Christine Major

Numéro de lot : 

34
Indemne

Dans Indemne, tirée de la série Ninfa Moderna, la Barbie de plastique se substitue à la nymphe d’autrefois, tel un rappel de la persistance trouble de certaines formes du passé. Le drapé menace d’engloutir le rose orangé de la chair sur tous les pourtours de la figure ; les bras, de se dissoudre dans les replis de l’étoffe de velours. Recouverte de cheveux, la tête disparait dans le fond rouge du tableau, emportant avec elle le détail du célèbre visage. Curieusement, cette poupée peut subir des dommages sans porter de marques apparentes.

Acrylique sur toile,
  • 2010
40,5 x 51 cm |
Œuvre unique

Valeur estimée : 

1 200 $

Christine Major fouille les enjeux artistiques et politiques soulevés par la représentation dans la culture populaire et publicitaire, de même que l’impact de l’image médiatisée sur l’être humain. Ses tableaux constituent des lieux inquiétants et incertains où elle tente de comprendre les mystifications du monde contemporain en sondant la perméabilité de l’espace privé et le rapport à l’autre. Elle a réalisé une vingtaine d’expositions individuelles au Canada, dont Ninfa Moderna à la Galerie Donald Browne, en 2010. Son travail a récemment été présenté à la Galerie de l’UQAM lors du projet Peinture, un instantané de la peinture au Canada. Elle a participé à Toi/You, Manif d’art 4 de Québec, en 2008, et à la Rétrospective 1982-2006 du Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul, en 2007. Ses œuvres figurent à la Caisse de dépôt et placement du Québec, dans la collection Prêt d’œuvres d’art du Musée national des beaux-arts du Québec et dans celles du Musée des beaux-arts de Montréal, de la Banque TD, de la Banque Nationale du Canada, d’Hydro-Québec, ainsi que dans la collection Colart et d’autres collections particulières. Elle enseigne à l’École des arts visuels et médiatiques de l’UQAM.