Mauxion, Caroline

Caroline Mauxion, Colère de Diane, 2018.

Numéro de lot : 

3
Colère de Diane

Cette composition fait référence au mythe de Diane et Actéon conté par Ovide dans Les Métamorphoses. Le chasseur Actéon surprend Diane se baignant nue dans la rivière, entourée de ses nymphes. Furieuse, la déesse transforme Actéon en cerf ; il finira dévoré par ses propres chiens. Cette image fait partie du corpus de l’exposition En des corps nouveaux, présentée à la Galerie Simon Blais à l’automne 2018.

Impression à jet d’encre,
  • 2018
33 x 49,5 cm |
2/5

Valeur estimée : 

670 $

Caroline Mauxion s’intéresse au passage d’un état intangible à sa manifestation visible. S’inspirant de microphénomènes, d’expériences physiques ou de lectures marquantes, elle provoque des rencontres, parfois antinomiques, entre une représentation et son support. Son travail concerne principalement l’image photographique dont elle explore la matérialité. Le verre, le plâtre ou le papier soluble lui permettent d’expérimenter différents moyens de matérialiser une image : elle cherche à en faire l’expérience physique, à en éprouver les limites plutôt qu’à l’appréhender uniquement par sa surface iconique. Réalisées en lumière naturelle, ses images sont des compositions simples, faites de restants d’atelier ou de matériaux trouvés. Si ses premiers projets privilégiaient l’abstraction, ou du moins une représentation limitée, son travail actuel évolue vers une recherche sculpturale plus figurative. Ses projets récents créent des liens entre son approche de la photographie, le procédé d’écriture de Virginia Woolf et Les Métamorphoses d’Ovide.
Diplômée de l’école Gobelins (photographie) et de l’UQAM (maitrise en arts visuels), elle a reçu le prix Sylvie et Simon Blais pour la relève en arts visuels et compte plusieurs expositions individuelles à Montréal (Les Territoires, Galerie de l’UQAM, Optica, Galerie Simon Blais, Galerie B-312). Ses œuvres figurent dans la collection Prêt d’œuvres d’art du MNBAQ.