Morelli, François

Contenu de la page principale

Numéro de lot : 

15
Chinoiserie IV

Les chinoiseries s’inscrivent dans l’informel et la mouvance. Investie d’une sensibilité fibreuse (textile), cette œuvre se veut à la fois légère et sans fin. Fantaisiste, elle demeure instable et résiste à toute catégorisation stylistique. Chinoiserie IV fait partie de la grande famille des Belt Head et est donc remplie de contradictions et d’ambigüités. De simples ceintures usées s’animent, formant des agrégations de taxons qui suggèrent sociabilité et comportements relationnels.

Encre acrylique sur papier,
  • 2005
56,5 x 76 cm

Valeur estimée : 

2 800 $

François Morelli s’intéresse aux notions de passage, de circulation et de transformation. À travers une démarche multidisciplinaire comprenant le dessin, l’estampe, l’installation, la performance et la sculpture, il remet en question le statut de l’objet dans les processus de création et de réception de l’œuvre. Né à Montréal, il reçoit un baccalauréat en beaux-arts de l’Université Concordia en 1975 et une maitrise en beaux-arts du Mason Gross School of the Arts de l’Université Rutgers (New Jersey) en 1983. Il habite la région new-yorkaise de 1981 à 1991 et enseigne aux universités Rutgers, CUNY et SUNY. De retour au Québec en 1991, il enseigne à l’Université du Québec à Trois-Rivières jusqu’en 1996 et à l’Université Concordia depuis 1997. Les galeries Christiane Chassay (Montréal), Horodner Romley (New York) et Joyce Yahouda (Montréal) ont exposé ses œuvres. Son travail a été présenté au Canada, aux États-Unis, en Europe, en Asie ainsi qu’en Amérique du Sud. En 1993, il reçoit le Prix d’excellence de la Biennale du dessin, de l’estampe et du papier du Québec, à Alma, et en 2007, le prix Louis-Comtois, remis par la Ville de Montréal en collaboration avec l’Association des galeries d’art contemporain.