Murphy, Serge

Serge Murphy, Le dessin des jours 1, 2009.

Numéro de lot : 

32
Le dessin des jours 1

La série de dessins intitulée Le dessin des jours fait écho à la série de sculptures La forme des jours. Il s’agit d’une suite de huit dessins qui mettent en scène des marques et des signes issus de la modernité et qui proposent des paysages mentaux puisant à la fois dans une géométrie fabriquée et une organicité distanciée.

Acrylique et aquarelle sur papier,
  • 2009
62 x 76 cm

Valeur estimée : 

1 200 $

Serge Murphy vit et travaille à Montréal. Depuis une trentaine d’années, il réalise des sculptures qui se déploient dans l’espace, des dessins et des vidéos narratives. Son travail s’abreuve à différentes sources, des restes soyeux de l’art pauvre aux assemblages et associations débridés du surréalisme. Les œuvres de l’artiste présentent aux visiteurs un imaginaire qui ne se fixe jamais et qui ouvre toutes grandes les portes de l’interprétation libre. L’aspect brut, matériel de l’œuvre, entre toujours en dialogue avec un discours conceptuel serti de référents banals ou nobles. Ses œuvres font partie de la plupart des collections publiques du Québec. En 2007, il remportait le prix Ozias-Leduc de la Fondation ­Émile-Nelligan. Il a également agi comme critique et commissaire à plusieurs reprises. Sa dernière exposition solo, La forme des jours, s’est tenue au Musée des beaux-arts de ­Montréal de juin à octobre 2011.