Myre, Nadia

Nadia Myre, Forgiveness project, 2011.

Numéro de lot : 

33
Forgiveness project

Depuis plus d’une dizaine d’années, la pratique multidisciplinaire de Nadia Myre repose sur la collaboration de participants et explore les thèmes dualistes du désir ardent et de la perte de l’identité comme de la langue. The Forgiveness Project est un recueil d’énoncés publiés anonymement sur le blogue Forgiveness évoquant événements ou sentiments pour lesquels les auteurs recherchent le pardon. Ce travail est continu et rejoint l’œuvre textuelle précédente de l’artiste, de même que deux autres œuvres participatives, dont The Scar Project. Dans le cadre de sa plus récente exposition, intitulée Pardonnez-moi et présentée à La Maison des artistes visuels francophones de Saint‑Boniface, au Manitoba, Myre a réalisé une série de 17 impressions créées à partir d’une presse électrique.

Impression typographique sur papier,
  • 2011
23 x 28 cm |
Édition mixte

Valeur estimée : 

400 $

Nadia Myre est originaire du Québec et est membre de la communauté Kitigan Zibi Anishinabeg. Elle est diplômée de l’Université Emily Carr et du Camosun College, et titulaire d’une maîtrise en beaux-arts de l’Université Concordia. Le New York Times, le Washington Post, Canadian Art, Monopol et ArtNews ont déjà parlé de ses œuvres. L’artiste a aussi reçu de nombreux prix et bourses, notamment le Prix de la création artistique pour la région des Laurentides du Conseil des arts et des lettres du Québec, en 2009, et une bourse du Eiteljorg Museum en 2003. Les œuvres de Myre sont exposées à l’échelle nationale et internationale et se retrouvent dans des collections publiques et dans celles de sociétés partout au Canada.