Paryse Taillefer

Contenu de la page principale

 

Paryse Taillefer

Du début des années 80 à aujourd’hui, mon désir de vivre entourée d’œuvres significatives n’a pas changé. Durant mon parcours j’ai eu le plaisir de faire d’heureuses rencontres avec des artistes qui exprimaient dans leur travail une vision du monde qui m’interpelait. Certaines œuvres marquantes me servent encore aujourd’hui de repères. Ma collection est majoritairement composée d’un ensemble de propositions, d’œuvres de femmes réalisées sur trois décennies.

L’encan Vendu–Sold m’a permis de faire de belles rencontres d’œuvres et d’artistes, d’y découvrir des courants de création nouveaux et d’y trouver des œuvres marquantes avec lesquelles je partage maintenant mon quotidien. J’apprécie toujours une rencontre avec l’artiste après avoir acquis une de ses œuvres. C’est un lien important qui donne force au rapport que j’aurai ensuite avec elle.

Lorsque je participe à ce type d’évènement de soutien, je m’engage socialement. Soutenir la pratique d’un artiste est pour moi une façon de lui dire merci pour toutes les pistes de réflexion, les propositions, les émotions présentes dans son travail.

Les éditions esse nous donnent cette possibilité.

Image :
Judith Berry
Seasonal Change
2007 (mur de gauche, en haut)

Judith Berry
Grass and broken sticks
2006 (mur de gauche, en bas)

Sophie Jodoin
Untitled (shaved)
2012 (mur de droite, en haut)
Vendu–Sold 2012

Sophie Jodoin
Étude (mue)
2011 (mur de droite, en bas à gauche)

Sophie Jodoin
de murmurer la, de murmurer le
2016 (mur de droite, en bas à droite)