Riddle, Jeanie

Jeanie Riddle, Simcom (she is beauty), 2006.

Numéro de lot : 

3
Simcom (she is beauty)

Il s’agit ici d’un langage pictural abstrait ­élargi qui sert à formuler des idées liées au ­quotidien ; il est question de beauté, d’agencement et de maîtrise. Souvent dramatique et peaufiné, mon travail porte sur le siège du réel, souvent banalisé ou féminisé, bref, sur des idées auxquelles il revient habituellement aux femmes de réfléchir et d’attribuer un contenu, qui nous ramène au minimalisme à proprement parler. Il est constitué de méditations, de poésie et de contemplations portant sur l’héritage, ma fille et Dieu. Je fais une fixation sur l’économie et sur la nécessité d’épuiser le potentiel du ­langage en employant des formes simples. Voilà en quoi consiste l’exercice.

Techniques mixtes,
  • 2006
51 x 127 cm

Valeur estimée : 

3 300 $

Jeanie Riddle vit et travaille à Montréal. Elle détient une maîtrise en arts visuels de l’Université Concordia en 2005. Peintre de formation, Riddle développe parallèlement depuis 2002 une pratique en sculpture-installation fondée sur les techniques et les idéaux de la peinture moderne. Ses projets ont été présentés à travers le Canada, notamment à la New Gallery 15+ project (Calgary), Optica (Montréal), YYZ (Toronto), Circa (Montréal), Illingworth Kerr Gallery (Calgary), Centre des arts actuels SKOL (Montréal) et Alley Jaunt (Toronto). Riddle a été en résidence au Vermont Studio Center en 2005 et finaliste au Concours de peintures canadiennes de la Banque Royale du Canada en 2008.

Représentée par Winsor Gallery, Vancouver.