Skawennati

Contenu de la page principale

Numéro de lot : 

33
Saying Goodbye,

Machinimagraph from TimeTraveller™

Saying Goodbye est une machinimagraphie du chevet de mourante de Catherine « Kateri » Tekakwitha, la première Autochtone nord-américaine à avoir été canonisée. La scène se déroule pendant l’épisode 05 de la série machinima en neuf épisodes de Skawennati, TimeTraveller™. Cette série met en scène des personnages mohawks qui se servent d’une technologie futuriste pour observer des personnages historiques et interagir avec eux dans le contexte qui était le leur. Pour cet épisode, Skawennati a visité Tsiionhiakwatha, aussi appelé le site archéologique Droulers, afin de créer des mises en scène authentiques. À Tsiionhiakwatha se trouvent les ruines d’un village iroquois datant d’avant le contact avec les Européens, aux côtés de reconstructions de maisons longues très semblables à celles où Kateri a vécu.

Impression à jet d’encre,
  • 2012
35 x 60 cm |
1/3

Valeur estimée : 

2 400 $

Skawennati créée des œuvres qui abordent les notions d’histoire, d’avenir et de changement d’un point de vue autochtone. Connue pour ses machinimas et machinimagraphes – films et photographies réalisés dans des environnements virtuels –, elle produit également des œuvres sculpturales et textiles. Ses projets médias novateurs incluent la galerie virtuelle/espace de clavardage CyberPowWow (1997-2004), le voyage dans le temps grâce à la poupée de papier Imagining Indians in the 25th Century (2001) et aux machinimas TimeTraveller™ (2007-2013), She Falls For Ages (2017) et The Peacemaker Returns (2017). Ces œuvres ont été présentées dans plusieurs expositions internationales majeures, y compris Uchronia | What If?, dans l’HyperPavilion de la 57e Biennale de Venise ; On Desire, à la B3 Biennale of the Moving Image, à Francfort; Now? Now! à la Biennial of the Americas ; L’avenir (looking forward) à la Biennale de Montréal; et Changing Hands: Art Without Reservation 3, au Museum of Art and Design de New York. Son travail, plusieurs fois récompensé, figure dans des collections publiques et privées, celles de la Banque Nationale du Canada, de l’Eiteljorg Museum of American Indians and Western Art, d’Affaires mondiales Canada et du Musée d’art contemporain de Montréal, notamment.