Zack, Etienne

Contenu de la page principale

Etienne Zack

Numéro de lot : 

3
Détention

La structure de Détention a été faite de mémoire, d’après une huile sur toile intitulée Downward Records (2012). Cette œuvre à l’encre et à la gouache montre un paysage après excavation, dans lequel les artéfacts et les objets exhumés apparaissent vraisemblables. Détention explore les fractures dans l’histoire des objets physiques et les met en parallèle avec les rapports et les résumés qui seront assemblés en textes narratifs, à la frontière de la science et de la fiction.

Gouache et encre sur papier archive,
  • 2014
23 x 30 cm |

Valeur estimée : 

1 650 $

Etienne Zack s’inspire de ses lectures et carnets de notes; aucun document visuel ne sert d’appui à ses peintures, réalisées par un travail élaboré de manipulation du matériau. Le processus est lié à des concepts qui illustrent comment l’histoire elle-même est manipulée et « travaillée ». Des artéfacts fictifs ressemblant à des sculptures sont empilés pour créer des ouvrages d’architecture. Zack explore l’histoire comme texte rédigé et, dans cette perspective, toute œuvre historique est une fabrication. 

Des expositions individuelles lui ont été consacrées au Musée d’art contemporain de Montréal, au Kunsthall de Bergen (Norvège), à la Thomas Dane Gallery (Angleterre), à la Galería Marina Miranda (Espagne), et à l’Equinox Gallery, à Art 45 et à la Blackwood Gallery de l’Université de Toronto (Canada). Il présentait récemment Oh, Canada, au Mass MoCA (Massachusetts), ainsi que Painted Past: A History of Canadian Painting et Out of Site: New Acquisitions, à la Vancouver Art Gallery.

Ses œuvres figurent notamment dans les collections du Musée des beaux-arts du Canada, de la Vancouver Art Gallery, du Musée d’art contemporain de Montréal, du Musée national des beaux-arts du Québec, du Musée des beaux-arts de Montréal, de The Model (Irlande) et de la collection Zabludowicz (Londres).